Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2009

Lancements

Eh bien, il semble que la rentrée se concrétise dans une pléthore de domaines cette année. En plus des habituelles rentrées scolaire, politique, culturelle et autres, nous avons maintenant droit, ces jours-ci :

-au lancement de la campagne électorale municipale, alors que les partis de Gérald Tremblay (Union) et Louise Harel (Vision) ont tous deux tenu des rassemblements ce weekend. Comme le titrait un quotidien ce matin : « Les hostilités sont officiellement lancées ». Hmmm, est-ce que pour une fois, on pourrait laisser les hostilités de côté et débattre de façon constructive?

-au lancement de la phase 2 dans le plan d’expansion du BIXI à Montréal. Ce sont maintenant les arrondissements d’Hochelaga-Maisonneuve, Côté-des-Neiges et Villeray/Saint-Michel/Parc Extension qui verront des stations apparaître aux intersections stratégiques. Pour vous amuser à voir où ces stations seront implantées, consultez la carte et fiez-vous aux logos en gris.

-au lancement d’une grève de 24h des cols bleux de Montréal! Au moment d’écrire ces lignes, ces derniers s’affairaient apparemment à bloquer la circulation sur Notre-Dame.

Read Full Post »

En cette ère de conscientisation environnementale, je trouve on-ne-peut-plus ironique de recevoir CINQ bottins téléphoniques différents en une seule année!?! Il y a d’abord l’énorme bottin des pages blanches de Bell, puis l’énorme bottin de pages jaunes de Bell. Ceux-ci couvrent tout le territoire de la ville. Il y a aussi un bottin un peu plus petit, toujours de Bell, mais cette fois pour mon secteur seulement. Puis, il y a ce bottin, encore un peu plus petit, que l’on appelle « Bottin Jaune ». Celui-ci réunit également tous les commerces de mon secteur. Finalement, quelle ne fut pas mon plaisir de recevoir le gros bottin de pages jaunes de Canpages, qui comprend les coordonnées de tous les commerces de l’île. Je cite le maire Gérald Tremblay à la p.2 de ce bottin : « Je souhaite à Canpages Québec beaucoup de succès avec la publication de son nouvel annuaire. Grâce à ce guide pratique, que je suggère de conserver et de garder à portée de main, les Montréalais (…) pourront trouver tout ce dont ils ont envie (…) ».

Questions au maire : POURQUOI se ravir de l’arrivée d’un cinquième bottin? Et ce, à l’ère d’Internet? Et, OÙ sommes-nous supposés conserver et garder à portée de main CINQ bottins téléphoniques dans nos appartements?? 

Le pire est que, bien que je ne retrouve plus le lien, je suis persuadé avoir lu dernièrement que Québécor préparait aussi son premier bottin téléphonique pour le territoire de Montréal. Vais-je en recevoir un sixième?

Eh bien CITOYENS, qui croulez sous les numéros de téléphones et les milliers de pages de pub, sachez qu’il est maintenant possible de se désabonner des bottins Bell! Ah, « désabonner »… quel beau mot! Un article de François Cardinal m’a fait découvrir cette magnifique ressource, disponible ici. Allez, joyeux désabonnement à tous 🙂

Read Full Post »

Vroum vroum vroum…

Alors que je me suis fait délicatement réveiller plus tôt par le « doux » vrombissement de ces grosses bêtes mécaniques que sont les bolides NASCAR, qui s’en donnent à coeur joie sur l’île Notre-Dame, on annonce aux infos qu’il se peut que le Grand Prix de la F1 fasse un retour officiel à Montréal l’an prochain.

….

Ok. Question : COMBIEN de fois encore aurons-nous à se faire annoncer cette même nouvelle?? Reviendra, reviendra pas, reviendra…. ah, maintenant, c’est officiel, oops, non, c’est officieux… mais maintenant, on peut presque le confirmer… mais on ne sait pas pour sûr…. aujourd’hui, on a de bons indices… aaargh! Il me semble qu’il y a quelque chose que l’on appelle des « e-n-j-e-u-x » dans cette ville, non??  Il y aura une grève des cols bleus lundi, ce qui signifie entre autres qu’on n’effectuera pas la collecte du recyclage ou des déchets, et pourtant presque personne dans mon entourage n’est au courant. Il me semble que la Ville ou que les médias pourraient en parler un peu plus, non?  Ah, mais non! Désolé… nous interrompons le présent message pour vous annoncer qu’une rumeur persistante ramènerait peut-être/possiblement/sans doute/probablement la F1 à Montréal!

Read Full Post »

Revoilà les Conservateurs en mode « séduction ». Cependant, cette fois, ce ne sont plus que les résidents de la Vieille Capitale que l’on courtise : ce sont aussi les Montréalais. Hier, on nous annonce que le Premier ministre a nommé nul autre que Jacques Demers, ancien coach des Canadiens et le dernier en liste à avoir amené la Coupe à Montréal, au poste de Sénateur. M. Demers est respecté et bien populaire et avec une certaine tranche de la population, ici. Premier cadeau peu subtil.

Puis, depuis hier, deuxième cadeau : on nous annonce une pluie subite de millions pour des théâtres de la Métropole. La Licorne a finalement reçu des sommes promises par Ottawa, et des travaux de rénovation et d’agrandissement de $6,5 millions pourront être lancés dans les prochains mois. Quant à lui, le Théâtre d’Aujourd’hui annonce également des travaux d’agrandissement et de rénovation de près de $2 millions, en partie financés par Ottawa.

Suite à une campagne électorale fédérale, l’automne dernier, où les Conservateurs ont mordu la poussière au Québec entre autres pour leurs coupures dans les arts et la culture, les voilà qui financent ces travaux dans des théâtres locaux, et ce, quelques semaines/mois avant une autre supposée campagne électorale. Subtil. Bon, je suis bien content pour ces deux institutions que je fréquente, mais reste qu’on préfère subventionner des infrastructures et non des troupes de théâtre, artistes multidisciplinaires et esprits créatifs.

Read Full Post »

Et un autre! Un haut-fonctionnaire de la Ville qui batifole en Italie avec un entrepreneur… qui reçoit des contrats de la Ville! À lire ici.

Décidément, nos élus semblent caractérisés par un sens des priorités plus que discutable. Montréal nous en offre ici plusieurs exemples. Alors que le béton s’effrite, que les canalisations explosent, que la crise entraîne la fermeture de plusieurs compagnies et envoie des centaines de travailleurs au chômage, que le transport collectif reste sous-financé et déficient à plusieurs égards, que les nids de poule gargantuesques continuent de s’agrandir ou que le déneigement fait pester les masses, nos dirigeants passent des mois à courtiser un milliardaire avec des fonds publics pour qu’il nous ramène ses gros bolides F1 quelques heures par année, attribuent le plus faramineux contrat de l’histoire de la Ville à des amis, font des études et produisent des rapports sur d’éventuels tramway, méga-hôpital ou lien rapide vers l’aéroport qui n’aboutissent pas, ou, encore, se pavanent sur de luxueux yachts appartenant à de supposés mafieux. Dans un tel contexte de déception et désabusement, on se demande bien comment le citoyen peut garder le moindre intérêt pour la chose politique. Et qu’on ne l’accuse pas de défaitisme ou de mauvaise foi! Les faits parlent d’eux-mêmes, et ces derniers mois nous en ont fourni une preuve évidente à nouveau.

D’ailleurs, si la tendance se maintient, la prochaine élection municipale nous amènera encore un record de faible participation. Et à qui la faute? Alors que des scandales sur des questions d’éthique, de corruption et de conflits d’intérêts défraient les manchettes chaque semaine, les taux de participation aux élections de tous les paliers atteignent des profondeurs abyssales. Chez les politiciens, la corrélation entre les deux phénomènes ne semble pourtant pas évidente, car on s’affaire plutôt à blâmer les jeunes, les conditions météorologiques ou encore la date. On se perd dans les hypothèses. Ces gens sont complètement déconnectés! La cause est si évidente…

Read Full Post »

Chaque année, l’administration municipale se pète les bretelles en annonçant au printemps que le réseau de pistes cyclables sera étendu de plusieurs dizaines de kilomètres pendant l’année en cours. Et, chaque année, une même suite à cette annonce : des 60km prévus pour 2009, on a en seulement aménagé 13km au cours de l’été (dont la finalisation de l’axe Rachel, ci-bas), et des 80km promis pour 2008, 38km manqueraient encore à l’appel.

Mais bon. Soyons bons joueurs et présumons que les multiples derniers kilomètres apparaîtront au cours des prochaines semaines, avant le retour de l’hiver. Et félicitons la Ville pour l’élimination de places de stationnements le long de plusieurs de ces axes.

Cependant, un autre problème. Quand on avance que le réseau cyclable de Montréal atteindrait 560km à la fin de 2009, il faut remettre les choses en contexte. Par piste cyclable, les autorités municipales incluent également les chaussées marquées par un symbole de vélo peint sur le macadam, comme ici. Le hic, c’est que cela ne constitue pas vraiment une piste cyclable… ça demeure une voie de circulation où les voitures roulent et ont la priorité. C’est donc comme toute autre rue normale, non?!

Toujours dans le département du vélo, plusieurs auront remarqué dans les actualités récentes que la Ville s’est fait taper sur les doigts car la piste cyclable du pont Jacques-Cartier resterait encore et toujours dangereuse pour la sécurité de ceux qui l’empruntent, et ce, malgré des avertissements émis il y a déjà plusieurs mois. Autre dossier à suivre.

Read Full Post »

Telle est l’opinion de l’Unesco. Oui, d’accord. Mais parfois, en matière d’architecture, je me désole. Il y a bien quelques nouveaux édifices que je trouve beaux à Montréal, mais comparativement à ce qui se fait dans une pléthore d’autres villes du monde en matière d’architecture post-moderne, ces dernières années, je nous trouve plutôt conservateurs. Alors qu’on ose partout, en Asie, en Europe et au Moyen-Orient (et le mot est parfois faible!), ici, par contrastes, les styles demeurent plutôt traditionnels.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, de nouveaux bâtiments iconiques poussent aux quatre coins du globe et changent complètement l’image des villes qui les ont vus naître, attirant du coup l’attention du monde, insufflant un nouveau dynamisme économique et conférant aux populations locales une bonne dose de fierté. Pensons seulement à Shanghai, Beijing, Kuala Lumpur, Londres, Bilbao, Milwaukee, Birmingham, voire même Toronto. Les exemples sont multiples (et parfois grotesques, tel Dubaï). Et ce ne sont pas que les édifices qui peuvent adopter un visage avant-gardiste. Les parcs urbains aussi (Chicago l’aura bien compris), ou encore les ponts (Melbourne, Newcastle, etc.).

Pendant ce temps, dans notre Métropole, des projets tels l’Adresse Symphonique, la Vitrine (au coin Sainte-Catherine et Saint-Laurent) ou encore la Place des Spectacles empruntent des chemins déjà souvent parcourus et manquent franchement d’audace. On sent un blocage, une routine. On suit une recette sûre, classique… et prévisible! Cependant, je perçois les Montréalais tels une communauté cool, aventureuse et ouverte d’esprit. Alors où est le problème?

Il est vrai qu’en matière d’architecture post-moderne, il faut user de prudence. Certains projets peuvent dépasser les coûts, défigurer des quartiers et devenir de véritables éléphants blancs.

….

Ah! Mot-clé auquel nous sommes sensibles! À bien y repenser, notre cher Éléphant Blanc a tant marqué notre inconscient collectif que peut-être sommes-nous devenus allergiques à de tels projets grandioses et mégalomanes? Ou encore, notre passé étant si cher à notre nation, ce qui nous confère à la fois notre caractère distinctif et notre identité, peut-être est-ce pourquoi nous reculons devant toute construction pouvant nuire au patrimoine ou à l’authenticité de nos villes? De toute évidence, nous avons un peu peur. Des projets architecturaux à la fois révolutionnaires, peu onéreux et bien adaptés à l’échelle humaine sont cependant possibles. Il suffit d’o-s-e-r! Allez, Ville du Design, assume ton titre et surprend-nous un peu!

Read Full Post »

Minute Mignonne

Ou « Mignonne Minute ». Allez, après vous avoir servi un billet plutôt lourd sur la politique municipale, il me fallait vous faire une mise à jour plus légère sur votre nouvelle idole (de toute évidence, si l’on se fie aux commentaires et courriels)! Ainsi, notre cher voisine a tout d’abord su nous remuer avec d’émouvants cri du coeur. Problèmes de santé, cette semaine. À cet effet, elle a bien solidement enguirlandé l’un de ses 17 fils car apparemment, IL était la cause de son mal de gorge. Eh oui… Mignonne lui a balancé au visage que si elle avait tant mal, c’était de sa faute à LUI, car elle ne cessait de l’engueuler LUI. Ah. Et… elle criait en lui disant ça….

Puis, une autre perle. En cette présente fin de soirée, notre bonne vieille Mignonne est assise sur son balcon, occupée qu’elle est à s’attaquer à un sac de croustilles. L’un de ses 12 conjoints sort, la regarde et lui dit qu’elle n’a pas de classe. (oops…) Sans même attendre une seconde pour reprendre son souffle, elle tempête (et tempête à la moitié des résidents de ma rue par la même occasion, tel est le ton habituel de sa voix)  : « Ben tabarnak, là, tu sais ben qu’ça fait trois jours que j’ai la chiasse pis que j’me vide, y faut ben que j’me nourize »!

…. ok. Et, euh, oui, oui, « nouriZe ». Bon, décidément, la santé, ça ne va pas trop cette semaine chez notre chère Mignonne.

Je vous laisse avec une question urbaine que ce moment m’inspire : quels sont des moments symboliques et représentatifs des pires voisins que vous ayez eus, à Montréal ou ailleurs (soyons inclusifs pour cette fois:)?

Read Full Post »

Momentum

Je me lance dans mon premier billet portant sur la campagne municipale. Et j’y vais d’une observation tout à fait gratuite : je crois que Vision Montréal (mené par Louise Harel) a le meilleur momentum ces jours-ci.  Il y a quand même un certain temps que nous avons vu un sondage, mais c’est ce que les récentes annonces et nouvelles « acquisitions » du parti semblent indiquer. Ce pauvre Gérald Tremblay, lui, ne semble que perdre des plumes.

Toutefois, le présent ping pong politique est assez difficile à suivre. C’est à vous donner le vertige. Seulement dans les dernières semaines, Louise Harel, Rémy Trudel et Elsie Lefebvre sont passés d’une ancienne vie au PQ à Vision Montréal, tout comme l’a fait Réal Ménard, ancien député du Bloc. Nathalie Rochefort, une ancienne libérale, elle, s’est également jointe à Vision. Union Montréal, le parti de Gérald Tremblay, a perdu en les personnes de Benoît Labonté et Brenda Paris deux candidats au profit de Vision. Ce dernier parti semble faire le plein, mais attention : trois anciens membres de Vision ont aussi claqué la porte pour se joindre à Parti Montréal, mené par Louise Sullivan : Achile Polcaro, Line Hamel et Denise Larouche. On a bien parlé du juge Gomery, qui s’est joint à encore-un-autre-parti, soit Projet Montréal, de Richard Bergeron. Projet Montréal a aussi su attirer Josée Duplessis, anciennement d’Union.

Comment s’y retrouver?????? Surtout que tous ces partis portent un nom quasi-semblable, soit « Vision/Union/Projet/Parti Montréal »!  Et, surtout, pourquoi tant de défections, tant de changements de valeurs? Car chaque parti représente généralement des valeurs et idées différentes, non? Ça m’a toujours fasciné, en politique : on semble capable de changer de parti comme on change de chemise.

Rendez-vous le 1er novembre.

Read Full Post »

Revoilà une nouvelle étude! Il y en a toutes les deux semaines, il me semble. Cette fois-ci, c’est la banque suisse UBS qui a publié les résultats de son étude triennale sur les villes les plus chères du monde. Ce palmarès, basé sur le prix de 122 biens et services au printemps 2009, classe 73 des grandes villes du monde… desquelles Montréal fait partie, à notre plus grand plaisir. Voyons comment notre ville se compare quant aux autres métropoles. DRRRRR, roulement de tambour…. eh bien Chers Montréalais, mes chanceux, sachez que vous n’avez à travailler qu’entre 12 et 15 minutes pour être en mesure de vous payer votre Big Mac adoré! Dans les autres grandes villes du monde, ces pauvres travailleurs doivent y mettre en moyenne 37 minutes avant de pouvoir mordre dans la fabuleux sandwich à la sauce spéciale. Bref, notre ville nous donne apparemment le 12e meilleur pouvoir d’achat au monde (sur les 73 villes étudiées).

Pour les grandes lignes, sachez qu’Oslo est la ville la plus chère du monde, que Le Caïre (!) est la ville où on travaille le plus grand nombre d’heures par année, que Paris est celle où l’on travaille le moins (!!), et que le salaire moyen à Zurich ou Genève est 15 fois plus élevé qu’il l’est à Mumbaï! L’étude se trouve ici, pour ceux que les palmarès intéressent. 

Je termine en disant tout de même qu’il faut se méfier de ces listes des villes les plus (insérez quelconque qualificatif) du monde. Quand on sait que j’ai déjà vu une étude où l’on affirmait que Détroit et Houston offraient à leurs habitants une meilleure qualité de vie qu’à Florence!? Inutile de le mentionner, les critères et indicateurs choisis sont plus ou moins discutables, parfois…

Read Full Post »

Older Posts »