Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2009

Le Monstre, un vrai!

Le Monstre, manège emblématique de La Ronde, s’est hissé en demi-finales d’un grand concours visant à élire le meilleur manège d’Amérique du Nord.

Le grand gagnant sera connu le 7 septembre, suite à une période de votes d’une semaine sur la page Facebook du groupe Six Flags, ici. Les gens intéressés peuvent se prononcer du 24 au 30 août.

Les Montréalais sauront-ils refaire le coup du Monopoly, où notre ville s’était ramassée sur la version mondiale de la célèbre planche de jeu?

Read Full Post »

Qualité de l’air

Une autre journée de smog sur la ville aujourd’hui. Vous avez vu ce nuage épais et brunâtre sur l’horizon? Un ami consulte régulièrement une page de la Ville de Montréal qui offre des lectures en temps direct – ou presque – des taux de pollution dans divers secteurs de l’île. À voir ici. À partir de 50, on considère que la cote indique une qualité de l’air jugée « mauvaise ». Depuis quelques jours, les quartiers du centre de l’île oscillent entre une cote de 50 et 65 pendant la journée, alors que la pointe est de l’île affiche un taux au-delà de…. 260!!!! Cela est probablement dû au fait qu’en période chaude comme ces jours-ci, les vents viennent généralement du sud-ouest (et soufflent vers le nord-est). Alors les polluants du centre-ville et du secteur industriel (raffineries et autres) de l’est enveloppent le nord-est de l’île et y rendent l’air très nocif. Qui plus est, ces derniers jours, même les polluants des États-Unis et du bassin des Grands Lacs nous atteignent, dû aux vents.

Le smog, qui engendre des complications chez les gens souffrant de troubles respiratoires ou cardio-vasculaires, tue entre 1500 et 1800 personnes par année à Montréal. Une donnée épouvantable! Et pourtant, qui s’en soucie, qui en parle? La fameuse grippe A-H1N1 fait une poignée de victimes dans la province, et tous les médias se jettent sur l’histoire. Je ne veux pas minimiser ce qui se passe avec ce virus, mais tout à l’heure, j’ai eu la (mal)chance de tomber sur TVA à l’heure du bulletin de nouvelles. Le journaliste s’inquiétait vivement de la prochaine rentrée scolaire, considérée comme très risquée pour les risques de propagation du virus. ET, le reportage suivant posait la question « devrait-on bannir les poignées de mains en cas d’une éventuelle campagne électorale? » (car celles-ci pourraient engendrer une éventuelle épidémie de grippe A-H1N1 cet automne)!!! Bon, ce n’est guère surprenant, mais le dérapage semble commencé.

Mais ce n’est pas grave. En attendant, tout le monde voit ce smog, mais rien ne change, rien ne se passe.

Sinon, en regard à cette chaleur, plusieurs nouvelles études intéressantes se penchent sur le phénomène des îlots de chaleur, ces secteurs urbains où l’omniprésence de goudron (recouvrant rues, stationnements et toits) fait augmenter la chaleur de 10 à 20 degrés lorsque le soleil plombe! En période de canicule, le résultat est on-ne-peut-plus-cuisant. Un article intéressant ici, avec une carte des îlots de chaleur dans le région de Montréal.

Read Full Post »

Mignonne

Voilà le surnom bien affectueux (mais surtout sarcastique) que nous avons donné à notre charmante voisine arrière. Apparemment à la tête d’un clan que nous estimons à une vingtaine d’individus, Mignonne ne passe pas inaperçue dans notre voisinage. Une voix grasse et plutôt masculine, un vocabulaire plus qu’ordurier, un timbre vocal aussi doux qu’une corne de brouillard tentant de percer une généreuse purée de pois… bref, vous voyez le genre : dans le domaine de la classe, on repassera! Les extraits vocaux auxquels nous avons droit sur une base quotidienne, et ce, jusqu’aux petites heures, nous donnent l’opportunité d’entendre Mignonne menacer sa fille de l’envoyer à la DPJ, ou encore enguirlander son fils car… il a bu tout le Pepsi et qu’il ne leur en restera plus pour le déjeuner du lendemain (ça ne s’invente pas!)

Pourquoi je vous parle de cela? Eh bien, il s’avère qu’en cette journée, j’ai bien de la difficulté à gérer le manque de civisme, respect et savoir-vivre de bon nombre de mes concitoyens. Le civisme est-il en voie de disparition? Ou est-ce moi qui généralise? Il me semble qu’en milieu urbain, où la densité humaine est élevée, il faut se respecter mutuellement et collectivement, non? Et je ne parle pas seulement de bruit. À tous ces automobilistes qui brûlent un feu rouge et mettent en jeu la vie de piétons et cyclistes pour sauver quelques secondes, à tous ces passants qui se baladent au beau milieu de pistes cyclables et qui rouspètent si on a le malheur de les frôler en roulant, à ces chauffeurs de taxi qui nous empêchent de jouir de nos rues de quartier en surutilisant leur klaxon, à cette péripatéticienne qui semble croire que le trottoir devant chez-moi, en plein samedi après-midi, plein quartier résidentiel et familial, est un lieu indiqué pour attirer ses proies, etc, etc….  un peu de CIVISME, bordel!

Bon, excusez-la, la chaleur m’a peut-être coûté quelques précieuses périodes de sommeil dernièrement… ou est-ce la musique de Mignonne à 03h40? Hmmm. Quant à elle, préparez-vous à ce qu’elle refasse à nouveau quelques apparitions colorées sur ce blogue!  Et vous, quelles sont vos expérience avec le civisme? En déclin? Encore présent?

Read Full Post »

Eh oui, je suis présentement à la recherche de ma première propriété. Et comme j’aime Montréal et veut y trouver chaussure à mon pied, il s’avère que je devrai en payer le prix! Des 1,500,000,000km² de la province de Québec, je m’attaque aux quelques petits kilomètres carrés les plus dispendieux! Ça me paraît illogique. Est-ce vraiment possible d’acheter sa première propriété à Montréal? La formule que nous avons trouvée pour contrer l’étranglement financier, c’est de chercher un duplex (ou un triplex) à deux couples. De plus en plus de jeunes acheteurs choisissent cette option. Le prix d’achat est alors divisé par quatre, mais toujours faut-il trouver un endroit où deux logements sont libres….

Pour un duplex à Montréal, secteur Villeray (c’est quand même pas Outremont!), nous pourrions en acheter deux à Limoilou ou trois à Rimouski. Bon, ok, on nous dit que le prix des propriétés est peut-être seulement en train de ratrapper ceux du Canada anglais, mais les salaires pourraient-ils aussi suivre, svp?! Je trouve la situation actuelle assez injuste pour la génération des 20-30 ans.

Peut-être est-ce pourquoi un nombre si effarant de jeunes parents quittent-ils l’île pour aller élever leurs enfants en banlieue. Qui n’a pas plusieurs exemples en tête, dans leur entourage? Et, j’extrapole, mais peut-être est-ce également pourquoi, indirectement, la proportion de francophones diminue sur l’île. Les ménages francophones, statistiquement moins nantis que leurs compères anglophones, ne pourraient plus s’offrir leur rêve à Montréal et feraient le compromis de vivre de l’autre côté des ponts? Allez savoir.

Nous, c’est tout de même ici que l’on cherche. Et l’automne s’annonce chaud sur le marché du « plex »! À suivre….

Read Full Post »

Bonne nouvelle pour le Bixi ces derniers jours. Fort d’un succès retentissant à l’échelle locale, sa renommée internationale semble se cimenter rapidement alors que deux grandes ville viennent de passer des commandes pour les prochains mois (voir le communiqué ici). Comme on nous l’annonce avec trompettes et clairons, Londres va se porter acquéreur de 6000 vélos pour 2010, et Boston en prendra d’abord 2500 (avec par la suite une option sur 5000 supplémentaires). Voilà une belle innovation qui nous rend fiers de notre ville… et c’est Gérald Tremblay qui se pète les bretelles, lui qui, suite à des mois difficiles à l’hôtel-de-ville, s’apprête également à confirmer le retour officiel de son damné Grand Prix F1.

Quelques mini-bémols quant à l’exportation notre BIXI. Premièrement, j’aimerais bien que mon quartier, situé à quelques kilomètres seulement du centre-ville, puisse aussi profiter de ce système avant que des villes dans d’autres pays puissent le faire. Et, conscient des problèmes techniques et du vandalisme révélés par les médias dans les dernières semaines, je me demande s’il ne vaudrait pas mieux améliorer le service avant de l’exporter. Après tout, c’est la réputation de Montréal qui pourrait écoper (ou en bénéficier, c’est ce que nous verrons…). Il faut dire qu’on ne sait même pas si les gens de Londres et Boston réaliseront que c’est un concept montréalais. On l’espère! Sur ce, je m’en vais justement pédaler.

Quelle est votre expérience avec le BIXI jusqu’à maintenant?

Read Full Post »

Oh ho! Désolé, je ne sombrerai (heureusement) pas régulièrement dans un humour si facile. Alors, voici qu’un autre débat se pointe quant au changement potentiel du nom d’une rue montréalaise. Après les anglophones qui avaient refusé que leur partie du boulevard Dorchester soit renommée René-Lévesque, après que la fibre identitaire et nostalgique de certains ait été menacée par le projet d’attribuer le nom de feu Robert Bourassa à la rue du Parc, un conseiller municipal de Rivière-des-Prairies propose de donner un nom francophone à la rue Amherst. Préoccuppé par l’avenir du français dans la Métropole, celui-ci affirme que cela va plus loin que le simple débat linguistique… apparemment, le Monsieur Amherst il n’était pas gentil, ayant un jour donné des couvertures contaminées par quelconque maladie infectieuse à des Amérindiens. Alors voilà, il ne mériterait pas cette rue à son nom. Come on! C’est une question linguistique, point! À preuve, les Jeunes Patriotes du Québec, ceux-là même qui avaient sauté sur les organisateurs de l’Autre Saint-Jean pour y avoir inclus des artistes anglophones dans la programmation de leur spectacle, sont déjà à faire circuler une pétition appuyant sa démarche.

Et si effectivement le Monsieur Amherst il n’était pas gentil, eh bien je ne vois pas plus pourquoi il faudrait se mettre à cacher les pans plus sombres ou honteux de notre passé. Cette tendance à édulcorer le passé m’énerve. On la dénonce pourtant toujours quand on la voit ailleurs, où les manuels scolaires sont réécrits pour cacher tel ou tel détail fâcheux de l’histoire locale. Pourquoi alors répéter ce comportement ici? Assumons-nous. Et pour revenir à la question linguistique, il faudrait un jour comprendre et accepter le FAIT que, malgré qu’on le veuille ou non, des anglophones ont régné sur plus de 150 ans d’histoire au Québec et que plusieurs personnages illustres ont marqué les esprits. Même Québec, Capitale Nationale, a ses rues aux noms anglophones. Non, il existe sûrement des moyens plus efficaces et concrets pour protéger l’avenir de notre langue dans cette ville. Mettons nos énergies ailleurs. Des suggestions?

Read Full Post »

Danse, danse, danse pu!

Il y a deux semaines, les Internautes du monde entier ont pu découvrir notre ville, où une troupe locale avait répondu à l’appel d’un groupe de danse suédois pour rendre hommage à Michael Jackson. Le but était de reproduire la chorégraphie vue dans le vidéo « Beat It » dans une foule, le tout par surprise. Comme à Londres, Stockholm et Toronto, l’événement « Flash mob – hommage à Michael Jackson » a ici nécessité l’implication de dizaines de danseurs. Le tout est immortalisé ici :

Ce type d’événement cybernétique est devenu fort populaire dans les derniers mois, suite aux fameuses séances de chorégraphie de groupe effectuées par surprise dans les stations ferroviaires d’Anvers, en Belgique, et de Liverpool Street, à Londres. Ces vidéos ont été téléchargés des millions de fois sur Internet… mais ces derniers étaient cependant reliés à des offensives publicitaires pour certains produits et/ou services dans les pays concernés. Décidément, les bonzes du marketing n’arrêtent jamais…

Vous avez vu/remarqué des campagnes publicitaires différentes ou accrocheuses à Montréal, récemment?

Read Full Post »

Il y a plusieurs années déjà, j’ai compris que Montréal serait l’endroit où je déposerais enfin mes valises et me construirais un quotidien, une vie. Et pendant ces nombreuses années, je n’ai cessé d’embêter tous ces gens qui m’entourent avec cette vieille rengaine. Me voici non seulement Montréalais depuis un bail, mais blogueur ès Montréal par surcroît! Et quelle tâche ce sera! Chaque jour amène ici son lot d’enjeux… prenons seulement les actualités de la journée, où on nous a annoncé l’existence d’une Guerre des Festivals (!), où on a tergiversé sur l’éventuel retour du Grand Prix, potiné sur les abdos de Nadal au stade Jarry, ou encore célébré le projet d’un Quartier de la vie, qui naîtra éventuellement dans la secteur du parc olympique. Montréal, source intarissable de sujets chauds? C’est ce que nous verrons.

Read Full Post »

« Newer Posts