Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2009

Le Mordor à Montréal-Est

Je revenais hier soir d’un agéable weekend à Victoriaville. Le temps était sombre, le ciel lourd, et… un éclat intrigant illuminait le ciel de la région. À la hauteur du pont au-dessus le Richelieu, nous voyions que les cieux semblaient orangés vers l’est. Puis, un point de lumière émanait sur l’horizon. Boucherville était-il en feu? Quelques kilomètres plus tard, toujours déconcentrés par cette flamme qui grossissait à mesure que l’on s’en rapprochait, j’ai émis l’hypothèse qu’il pouvait s’agir des raffineries de l’est de Montréal. « Impossible, trop loin », me répond-on. Il est vrai que nous étions encore dans le secteur de Sainte-Julie.

Eh bien… il s’agissait EN EFFET des raffineries! Qui illuminaient le ciel à des kilomètres à la ronde! Cette gigantesque flamme nous inquiétait presque (tant par sa taille anormale que par son symbole perturbant de la puissance des hydrocarbures dans notre société). Rendu près du tunnel Lafontaine, on aurait juré que Montréal-Est, si sombre et enflammé à la fois, s’était métamorphosé en Mordor (voir Le Seigneur des Anneaux).

Read Full Post »

Du rififi sur les rails

Ouh là! Les ingénieurs de locomotive du CN veulent faire grève dès samedi, ce qui risque de perturber le service sur les lignes des trains de banlieue de l’AMT de Deux-Montagnes et de Mont-Saint-Hilaire. Cependant, l’AMT vient de déposer une injonction pour empêcher les ingénieurs de déclencher cette grève. On veut ainsi s’assurer que le service aux usagers ne sera pas interrompu. À suivre…

Read Full Post »

C’est qu’il s’en passe des choses dans notre ville. Je me sens dans un état d’esprit « melting pot » pour mon billet d’aujourd’hui.

Les deux arrondissements où Projet Montréal a fait élire des maires proposent une nouvelle façon de penser le déneigement. Tout en annonçant des séances d’information publiques à ce sujet, on affirme toutefois déjà l’intention de ne pas charger la neige les fins de semaine (ce qui ne veut pas dire de ne pas déblayer, comme plusieurs énervés le laissent entendre), de privilégier les trottoirs avant les rues (sauf les artères commerciales) et d’attendre des bordées de plus de 15cm (au lieu de 8cm) avant de ramasser la neige dans les camions. Plusieurs ont émis des doutes face à cette nouvelle politique, mais l’avenir nous dira si cette solution fera ses preuves. Après tout, est-ce que ça pourrait vrai-ment être pire que l’hiver dernier?

Parlant de Projet Montréal, je n’avais pas mentionné que Richard Bergeron a été nommé responsable de l’urbanisme au conseil exécutif de la Ville de Montréal (un beau geste de la part de Tremblay). Bien hâte de voir la suite des choses.

La F1. Toujours la F1. Reviendra probeblement, à grands coups (ou coûts!) de congés fiscaux et autres cadeaux. L’annonce serait imminente. Est-ce qu’on ne nous dit pas cela depuis des moiiis? Content de voir où se trouvent les priorités de nos dirigeants.

Les GES. Dans les préparatifs du Sommet de Copenhague, qui s’ouvre dans quelques jours maintenant, Québec vient d’annoncer ses intentions quant aux réductions de gaz à effet de serre. Pour 2020, on vise une réduction de 20% des émissions, ce qui placerait la province en tête de peloton sur tout le continent nord-américain. Je vous entends déjà : « Quoi, ce n’est pas l’Alberta qui mène le bal? » Eeeeh non très chers, nos compatriotes canadiens visant plutôt une réduction de ….3%… et ce, en utilisant 2005 comme référence. Québec, comme le stipulait Kyoto, utilise plutôt 1990 comme année de référence. Tout cela est bien beau pour nous, mais je me demande toujours : COMMENT feront-ils pour réduire de 20%?? OÙ iront-ils couper? Doit-on rappeler que ce même gouvernement nous a proposé Turcot, Notre-Dame, la 30 et la 25, le prolongement de la 20 dans le Bas Saint-Laurent, de la 73 en Beauce, etc?? ET, doit-on rappeler que le Grand Montréal continue de s’étaler et de favoriser une navette quotidienne des travailleurs en voiture? Vous êtes passés par Beloeil, Ste-Julie, Vaudreuil-Dorion, l’Assomption ou Terrebonne récemment? C’est abominable ce qui se passe. Alors réduire nos GES de 20% en quelques années, et ce, dans un contexte où l’étalement est hors de contrôle et où les transports comptent justement pour une très large part de nos émissions? Là, il faudra qu’on nous explique.

Aussi, je parlais récemment des taxis de Montréal, qui adopteront bientôt une image commune au moyen d’une couleur et d’un graphisme ressemblant à ceux du Bixi. Eh bien j’apprends aujourd’hui qu’il n’en sera finalement rien, que les voitures garderont leurs couleurs et que l’on ne fera qu’écrire un gros « taxi » bien visible dessus. Je suis tellement déçu. Une autre occasion de ratée côté design.

Et rien de neuf côté maison. On continue de visiter, on a vu de belles choses et de moins belles, on a fait une offre que l’on a finalement perdue aux mains d’un bourgeois… bref. On continue. Notre critère de quartier reste inchangé et immuable. Pour le moment, on cherche encore au même endroit… jusqu’à épuisement.

Alors voilà, je retourne à ma fin de session!

 

 

Read Full Post »

Feu, feu, joli feu

J’avais déjà évoqué mes craintes quant à l’apparente croissance d’incendies dans mon quartier, Hochelaga. Je ne compte plus les fois où je vois les pompiers à l’oeuvre, et depuis que j’ai emménagé il y a un an, on nous a coupé l’électricité à deux reprises car un incendie faisait rage dans notre propre pâté de maison. Aussi, depuis quelques semaines, voire quelques mois, un supposé pyromane sévit sur le Plateau Mont-Royal. Encore un incendie criminel hier soir.

Voilà que les cafés sont maintenant visés. Depuis la fin septembre, ce sont maintenant douze cafés italiens qui ont été attaqués pendant la nuit, généralement à l’aide de cocktails Molotov. Plusieurs hypothèses sont à l’étude.

Pardonnez-moi le jeu de mot bancal, mais c’est plutôt chaud par les temps qui courent… Tout le monde est-il bien assuré?

Read Full Post »

Mes amis se sont récemment procuré une copie du livre Montréal Kitsch. À l’intérieur, sont listés et décortiqués les endroits les plus kitsch en ville, que ce soit en restauration, consommation, pour l’art, l’architecture, etc. Avant la folie des Fêtes, quelques-uns de mes proches et moi-mêmes avons décidé de mettre l’un de ces endroits à l’épreuve et nous sommes lancés sur le Jardin Tiki, fabuleux temple de la renommée du coquillage, des statues en toc, du ukulele et de la faune aquatique hawaïenne (tout juste en face des pyramides olympiques, dans l’est).

Je pourrai me perdre dans les détails, mais je préfère garder cette expérience pour nous. De toute façon, il fallait le vivre pour le croire… J’y retourne dès que je peux pour l’une des soirées dansantes du vendredi ou du samedi. Crème de menthe ornée d’un ‘tit parapluie en papier, quand tu nous tiens… 🙂

Read Full Post »

La folie de l’immobilier

Comme je ne cesse de le mentionner, je suis à la recherche de ma première propriété. Je cherche un plex dans Villeray ou la Petite-Patrie, mais la compétition n’est pas de tout repos. À chaque fois qu’un endroit nous intéresse, une multitude d’offres d’achat tombe de nulle part et on se fait ultimement damer le pion par des bourgeois qui surenchèrent.

MAIS, on ne perd pas patience. Le problème est que les propriétaires savent tellement qu’ils ont le gros bout du bâton, ils en profitent au maximum. Premier exemple : nous étions tombés sous le charme d’un duplex, rue Saint-Vallier, il y a quelques petits mois. Pas de chance de ce côté. Eh bien, quelle ne fut pas notre surprise de le revoir DÉJÀ de retour sur le marché! La nuance : après l’avoir acheté sous forme de duplex pour environ 400,000$ cet été, le nouveau proprio le revend maintenant sous forme de deux copropriétés, pour la modique somme d’environ 360,000$ chacun! Résultat, un petit profit de 320,000$ quelques mois après l’achat. Damnée spéculation…

Autre exemple tout-à-fait ridicule, tel que rapporté par notre agente (totalement dépassée par la folie du marché actuel) : un condo en vente a récemment attiré 13 offres d’achat, et ce, malgré son prix élevé. Le vendeur, ne sachant trop comment départager ces offres, presque équivalentes, a ensuite demandé à chacun des 13 intéressés de monter un dossier pour se présenter et expliquer pourquoi ils voulaient cette propriété. Quoi, il faut maintenant se justifier?! Et n’est-ce pas tout-à-fait subjectif et discriminatoire comme technique? Les bourgeois, par exemple, avaient les moyens de mettre le paquet… alors ils ont engagé un réalisateur pour tourner un DVD les présentant et ayant eût pour effet d’en mettre plein la vue au vendeur. Ils ont ainsi obtenu le condo.

Eille… c’est pas déjà assez qu’on nous demande de 300,000$ à 400,000$ pour quelques pièces, il faut aussi monter un dossier, se justifier et créer un DVD? N’im-por-te quoi…!

Read Full Post »

Je suis en congrès à Québec.

On y parle environnement. Très intéressant, des gens de partout au Québec et de plusieurs milieux professionnels discutent et échangent quant aux bons coups de chacun. Je n’ai vraiment pas l’impression de perdre mon temps à ce congrès… donc, pour la rareté de l’occasion, bravo 🙂

Seule ombre au tableau, cependant… le CHUM. Suite à de longs (mais intéressants) ateliers animés par des travailleurs de plusieurs milieux, plusieurs employés de célèbre hôpital montréalais ont timidement pris la parole pour dénoncer une situation qu’ils vivent. Après de chaleureux encouragements de la foule, les pauvres ont fini par révéler une situation assez regrettable. On nous a dit que le gaspillage qui y est fait (quantités titanesques de nourriture et équipement jetés, bureaux repeints aux trois mois, etc.) fait mal à plusieurs employés, mais que ceux-ci ont peur de dénoncer ce qu’ils voient. On vient même de leur annoncer des coupures de 600,000$ (et ce, malgré le terrible gaspillage qui y est pratiqué!?) Bref, il semble régner au CHUM un climat de tension et terreur où menaces, harcèlement psychologique et même mises à pied sont monnaie courante. On a sollicité notre aide, ce matin… plusieurs présents dans la salle recommandaient que l’on appelle des journalistes pour dénoncer la situation, mais les employés du CHUM avaient trop peur. Ben voyons, qu’arrive-t-il? Sommes-nous rendus avec un KGB ou une Gestapo dans nos services publics?

En espérant que cet énième scandale éclate au grand jour, pour le bien des employés, de l’environnement et des finances publiques… si, bien sûr, la grande famille des médias québécois n’est pas trop absorbée par sa couverture de l’H1N1, des déboires à l’ADQ et des bronzés d’Occupation Double.

 

Read Full Post »

Merci à Patrick Lagacé. Sympathique.

Read Full Post »

Par cette énième belle journée de novembre (où je reste encore une fois confiné à mon bureau et ma salle de classe), je ne fais qu’une petite mise à jour de passage quant à nos deux « T » : Turcot et Tremblay.

D’abord, le BAPE a récemment rendu public (du moins, la ministre Beauchamp l’a finalement rendu public) son rapport quant au projet proposé par le MTQ pour l’avenir de l’échangeur Turcot. Sans grande surprise, on demande au MTQ de retourner au travail car le projet proposé ne cadre pas du tout avec la réalité, les besoins et les intérêts des montréalais. Et si on consultait les gens, aussi, avant de proposer d’immenses projets d’infrastructures publiques.

Quant à Tremblay, qui est sur le point d’annoncer la composition de son nouveau conseil éxecutif, plusieurs rumeurs indiqueraient qu’il s’auto-nominerait chef de son propre conseil. Ce serait là la première fois qu’un maire occuperait ce poste (en plus de ses fonctions comme élu). Tout ceci, dit-il, serait un message qu’il veut envoyer à la population comme quoi il aura dorénavant le contrôle sur tout ce qui se passe à la Ville. Hmmm. Volonté réelle, ou « power trip »? Reste à voir s’il accordera une place aux partis d’opposition, tel que plusieurs le lui demandent (vu la faiblesse de son mandat).

Read Full Post »

Quel magnifique après-midi. Suite à un rendez-vous dans le centre-sud, je me suis mis à marcher sans destination précise. Le glorieux soleil d’après-midi m’a donné le goût de voir les couleurs automnales dans le parc Lafontaine, et j’ai ensuite traversé un Plateau qui affichait une atmosphère festif digne du mois de mai. Quelles belles journées ces temps-ci (dommage pour le smog, mais bon).

Puis, étant rendu assez loin et mon estomac étant tombé jusque dans mes talons, je me suis dirigé vers l’un de ces fameux comptoirs à bagels. Mmmmm, rien de tel qu’un bagel qui sort tout juste du four à bois et qui fond dans la bouche! Et je me suis demandé : lesquels sont les meilleurs, Saint-Viateur, Fairmount ou Beaubien? J’ai essayé les trois et on dirait que j’ai un faible pour Beaubien, mais je ne saurais expliquer pourquoi.

Quelles sont les écoles de pensée sur cette question épineuse?

Read Full Post »

Older Posts »