Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Architecture’ Category

Les concours de design se succèdent, quelle belle nouvelle! La Ville de Montréal annonce la tenue d’un concours national pour l’aménagement de la zone entourant la station de métro Champ-de-Mars (promenades, autoroute Ville-Marie et bretelles de sortie). Cette zone, à deux pas du Vieux-Montréal et  de l’hôtel-de-ville, a été cruellement défigurée par le passage de l’autoroute et reste négligée depuis.

Rappelons que ce concours de design est le plus récent d’une série annoncée par la Ville le 30 septembre 2008, et qu’il s’ajoute aux autres initiatives concernant la mise en valeur des taxis, le design des abribus ainsi que celui des éléments de mobilier urbain destinés aux festivals. Celles-ci visent à encourager la créativité en design et en architecture à Montréal et ouvrir l’accès à un plus grand nombre de concepteurs.

On aime!

Plus d’information ici.

Read Full Post »

Pour faire suite à un billet précédent, où j’exprimais mes regrets quant au manque d’audace de Montréal dans le domaine du design urbain (et ce, malgré son titre de Ville mondiale du design attribué par l’Unesco), je dois corriger le tir un tant soit peu. J’admets être modérément excité par quelques projets, dont celui du concours de design des abribus de la STM, lancé par la Ville. Ce concours, visant 400 abribus pour l’ensemble du réseau, pose plusieurs conditions : ceux-ci doivent être modernes, sécuritaires, fonctionnels, puis inclure un banc et un système d’alimentation solaire. Les propositions devaient toutes être envoyées avant le 30 septembre 2009, alors on peut supposer que le jury est déjà à l’oeuvre pour sélectionner les 5 semi-finalistes.

Aussi, suite à un autre concours, la Ville annoncera en novembre la nouvelle signature visuelle commune que devront afficher les 4500 taxis qui déambulent dans nos rues. Une rumeur persistante semble affirmer que ladite signature récupérerait certains éléments visuels du BIXI, plus récent symbole de la ville.

Seul bémol que j’apporterais aux deux concours/projets, les designs retenus devront aussi inclure un espace pour un affichage publicitaire. Bon. Peut-être normal dans le monde actuel. Et il est vrai, aussi, que le domaine de la pub nous montre parfois des images saisissantes et stimulantes. Mais doit-il vraiment y en avoir partout où je regarde? Quelle est la limite, quel est notre seuil de tolérance collectif? Ça augmente partout, non? Il y a quelques mois, à Sao Paolo, les gens en ont eu tellement marre que le gouvernement local a décidé d’interdire toute forme de publicité visuelle dans la ville!! Non mais, il faut le faire… quelle volonté, pour un monstre urbain de plus de 20M d’habitants! Bien hâte de voir ce qu’ils feront de tous leurs nouveaux « espaces blancs ».

Read Full Post »

Telle est l’opinion de l’Unesco. Oui, d’accord. Mais parfois, en matière d’architecture, je me désole. Il y a bien quelques nouveaux édifices que je trouve beaux à Montréal, mais comparativement à ce qui se fait dans une pléthore d’autres villes du monde en matière d’architecture post-moderne, ces dernières années, je nous trouve plutôt conservateurs. Alors qu’on ose partout, en Asie, en Europe et au Moyen-Orient (et le mot est parfois faible!), ici, par contrastes, les styles demeurent plutôt traditionnels.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, de nouveaux bâtiments iconiques poussent aux quatre coins du globe et changent complètement l’image des villes qui les ont vus naître, attirant du coup l’attention du monde, insufflant un nouveau dynamisme économique et conférant aux populations locales une bonne dose de fierté. Pensons seulement à Shanghai, Beijing, Kuala Lumpur, Londres, Bilbao, Milwaukee, Birmingham, voire même Toronto. Les exemples sont multiples (et parfois grotesques, tel Dubaï). Et ce ne sont pas que les édifices qui peuvent adopter un visage avant-gardiste. Les parcs urbains aussi (Chicago l’aura bien compris), ou encore les ponts (Melbourne, Newcastle, etc.).

Pendant ce temps, dans notre Métropole, des projets tels l’Adresse Symphonique, la Vitrine (au coin Sainte-Catherine et Saint-Laurent) ou encore la Place des Spectacles empruntent des chemins déjà souvent parcourus et manquent franchement d’audace. On sent un blocage, une routine. On suit une recette sûre, classique… et prévisible! Cependant, je perçois les Montréalais tels une communauté cool, aventureuse et ouverte d’esprit. Alors où est le problème?

Il est vrai qu’en matière d’architecture post-moderne, il faut user de prudence. Certains projets peuvent dépasser les coûts, défigurer des quartiers et devenir de véritables éléphants blancs.

….

Ah! Mot-clé auquel nous sommes sensibles! À bien y repenser, notre cher Éléphant Blanc a tant marqué notre inconscient collectif que peut-être sommes-nous devenus allergiques à de tels projets grandioses et mégalomanes? Ou encore, notre passé étant si cher à notre nation, ce qui nous confère à la fois notre caractère distinctif et notre identité, peut-être est-ce pourquoi nous reculons devant toute construction pouvant nuire au patrimoine ou à l’authenticité de nos villes? De toute évidence, nous avons un peu peur. Des projets architecturaux à la fois révolutionnaires, peu onéreux et bien adaptés à l’échelle humaine sont cependant possibles. Il suffit d’o-s-e-r! Allez, Ville du Design, assume ton titre et surprend-nous un peu!

Read Full Post »