Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Potin’ Category

Dans le cadre de mes cours, certains de mes étudiants ont décidé de travailler sur des problématiques urbaines touchant la Métropole. Cette session, des équipes se lancent sur des sujets tels la place du vélo à Montréal, les sans-abris, l’agriculture urbaine, les impacts du projet de l’échangeur Turcot et la disparition des milieux humides en banlieue.

La session dernière, deux travaux touchant Montréal ont retenu mon attention de par leur propos et la qualité de la recherche. Le premier portait sur les impacts du Dix30, alors que le deuxième évaluait les bénéfices qu’auraient des toits verts à Montréal. Avec l’accord de mes étudiants, je les ai soumis au concours Pédagogie-Environnement, offert à tous les étudiants du réseau collégial au Québec et ayant réalisé une recherche à saveur environnementale au cours de l’année. Résultat : l’une des recherches (Dix30) s’est méritée un prix dans l’une des catégories! Woohoo 😉 Bien aimé ce concours… tous ces jeunes, si conscientisés, si motivés, si beaux. Il importe de se le rappeler, parfois. Montréal connaîtra une belle relève!

Read Full Post »

La fin d’une épopée

ÇA Y EST! Après près d’un an de recherche intensive, de moults visites et de quelques offres d’achat infructueuses, je suis finalement propriétaire d’un duplex très bien situé dans le quartier Villeray! Les nombreuses étapes à suivre suite à la visite dudit bâtiment m’ont pris tout mon temps depuis deux semaines, et suite à la célébration officielle, je suis maintenant prêt à me remettre à mes activités quotidiennes!

Woohoo 😉

Read Full Post »

Immobilier

Et encore une offre d’achat, une! On verra ce que ça va donner. Je commence à perdre patience… mes parents m’envoient des annonces en provenance de Québec et les prix y sont moins de la moitié moins chers. Aussi, notre agente dit qu’elle n’a jamais vu pareille situation en plus de 25 ans de carrière. C’est fou. En fait, il faut être fou pour continuer à essayer autant que nous le faisons. On saura bien voir…

Read Full Post »

Encore une autre…

… offre d’achat!

C’est la folie. Ça a pris tellement de mon temps cet automne! On verra bien ce que celle-ci donnera. Quel folie, ce marché.

Read Full Post »

Euuuh… ouch!

Désolé pour le silence des derniers jours. Mais voilà, mon corps gère un peu mal ZE vaccin, faut-il croire. Soit je suis douillet, soit j’ai réellement raison de trouver atroce le mal qui « paralyse » la moitié droite de mon torse. M’enfin. La vie continue (et la fin de session qui m’afflige est toujours là!)

Read Full Post »

La folie de l’immobilier

Comme je ne cesse de le mentionner, je suis à la recherche de ma première propriété. Je cherche un plex dans Villeray ou la Petite-Patrie, mais la compétition n’est pas de tout repos. À chaque fois qu’un endroit nous intéresse, une multitude d’offres d’achat tombe de nulle part et on se fait ultimement damer le pion par des bourgeois qui surenchèrent.

MAIS, on ne perd pas patience. Le problème est que les propriétaires savent tellement qu’ils ont le gros bout du bâton, ils en profitent au maximum. Premier exemple : nous étions tombés sous le charme d’un duplex, rue Saint-Vallier, il y a quelques petits mois. Pas de chance de ce côté. Eh bien, quelle ne fut pas notre surprise de le revoir DÉJÀ de retour sur le marché! La nuance : après l’avoir acheté sous forme de duplex pour environ 400,000$ cet été, le nouveau proprio le revend maintenant sous forme de deux copropriétés, pour la modique somme d’environ 360,000$ chacun! Résultat, un petit profit de 320,000$ quelques mois après l’achat. Damnée spéculation…

Autre exemple tout-à-fait ridicule, tel que rapporté par notre agente (totalement dépassée par la folie du marché actuel) : un condo en vente a récemment attiré 13 offres d’achat, et ce, malgré son prix élevé. Le vendeur, ne sachant trop comment départager ces offres, presque équivalentes, a ensuite demandé à chacun des 13 intéressés de monter un dossier pour se présenter et expliquer pourquoi ils voulaient cette propriété. Quoi, il faut maintenant se justifier?! Et n’est-ce pas tout-à-fait subjectif et discriminatoire comme technique? Les bourgeois, par exemple, avaient les moyens de mettre le paquet… alors ils ont engagé un réalisateur pour tourner un DVD les présentant et ayant eût pour effet d’en mettre plein la vue au vendeur. Ils ont ainsi obtenu le condo.

Eille… c’est pas déjà assez qu’on nous demande de 300,000$ à 400,000$ pour quelques pièces, il faut aussi monter un dossier, se justifier et créer un DVD? N’im-por-te quoi…!

Read Full Post »

Je suis en congrès à Québec.

On y parle environnement. Très intéressant, des gens de partout au Québec et de plusieurs milieux professionnels discutent et échangent quant aux bons coups de chacun. Je n’ai vraiment pas l’impression de perdre mon temps à ce congrès… donc, pour la rareté de l’occasion, bravo 🙂

Seule ombre au tableau, cependant… le CHUM. Suite à de longs (mais intéressants) ateliers animés par des travailleurs de plusieurs milieux, plusieurs employés de célèbre hôpital montréalais ont timidement pris la parole pour dénoncer une situation qu’ils vivent. Après de chaleureux encouragements de la foule, les pauvres ont fini par révéler une situation assez regrettable. On nous a dit que le gaspillage qui y est fait (quantités titanesques de nourriture et équipement jetés, bureaux repeints aux trois mois, etc.) fait mal à plusieurs employés, mais que ceux-ci ont peur de dénoncer ce qu’ils voient. On vient même de leur annoncer des coupures de 600,000$ (et ce, malgré le terrible gaspillage qui y est pratiqué!?) Bref, il semble régner au CHUM un climat de tension et terreur où menaces, harcèlement psychologique et même mises à pied sont monnaie courante. On a sollicité notre aide, ce matin… plusieurs présents dans la salle recommandaient que l’on appelle des journalistes pour dénoncer la situation, mais les employés du CHUM avaient trop peur. Ben voyons, qu’arrive-t-il? Sommes-nous rendus avec un KGB ou une Gestapo dans nos services publics?

En espérant que cet énième scandale éclate au grand jour, pour le bien des employés, de l’environnement et des finances publiques… si, bien sûr, la grande famille des médias québécois n’est pas trop absorbée par sa couverture de l’H1N1, des déboires à l’ADQ et des bronzés d’Occupation Double.

 

Read Full Post »

Voilà, ça y est. Notre offre a été refusée. En fait, les vendeurs ont préféré une autre offre… voilà plutôt comment je devrais le formuler. Nous sommes deuxième. La recherche se poursuit. Encore un p’tit répit avant que je n’ait à me mettre au Kraft Dinner, alors.

Sinon, je prends quelques instants ce matin pour rattraper mon retard des derniers jours. C’est qu’il s’en passe des choses, pendant que j’ai le dos tourné vers le marché de l’immobilier! À quelques jours des élections municipales, où les paris sont ouverts, les enjeux ne manquent pas dans la Métropole. J’ai le goût d’y aller en vrac, ce matin :

-le taux de participation au vote par anticipation, dimanche dernier, a été plus élevé que prévu. Une bonne nouvelle? On ne saura en fait que dimanche soir, 1er novembre, si le même engouement s’observera au moment de l’élection officielle. Tous s’attendaient à un record de faible participation, mais il est maintenant permis d’espérer.

-quelques articles récents ont fait état des délais démesurés, ridicules et incompréhensibles observables dans quelques dossiers des transports à Montréal. On nous apprend entre autres que depuis une vingtaine d’années ce sont 33 études qui ont été réalisées quant à la question d’un train express reliant l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau au centre-ville, et 34 études pour l’implantation d’un TGV qui passerait par notre ville!!! Chacune de ces études coûtant une petite fortune, évidemment. Et où sont ces infrastructures, aujourd’hui??? Là, on ne parle même pas du tramway, de la ligne de train de banlieue vers l’est, du possible prolongement du métro vers Anjou, de la voie express sur Pie IX, etc. Ah. Mais les projets autoroutiers, eux, eh ben ils vont de l’avant…ah ça oui!

-le campus de l’ETS s’agrandit au centre-ville, et le design d’un nouvel édifice-phare est bien prometteur. Il est en train de s’installer un pôle de connaissances et technologies fort impressionnant, dans ce coin. Pendant ce temps, l’Université de Montréal y va pour la décentralisation va s’installer en banlieue avec un beau grand pavillon. C’est la magnifique zone du métro Montmorency, dans la non-moins magnifique Laval, qui accueillera cette institution. L’UdM à Laval?? Pourquoi cette érosion? Pourquoi cet exode? What’s next? Un pavillon de McGill à Rigaud??

-la rénovation d’un célèbre monument au centre-ville, et j’ai nommé la Pinte de Lait (voir un billet précédent), est maintenant complétée. Les amoureux du patrimoine montréalais peuvent se remettre à respirer. Prochaine étape, le Café Cléopâtre?

-parmi les nooombreuses idées qui circulent ces temps-ci en lien avec les élections, j’aime bien le fait que les trois partis semblent s’entendre sur certains points, notamment l’urgent besoin de trouver une nouvelle vocation au Chalet du Mont-Royal. Il est assez clair que personne ne peut vraiment s’expliquer pourquoi ce site magnifique est sous-exploité à ce point. Vivement un projet!

-Richard Bergeron, qui ne manque justement pas de projets urbains, jongle avec l’idée de recouvrir l’autoroute Décarie avec des dalles de béton et se réapproprier cet espace, en faire une zone verte, et créer un lien physique et psychologique entre les deux parties de ce quartier qui a littéralement été éventré par l’arrivée de ce monstre dans les années 1960. Utpique? Peu importe, j’aime!

-notre Bixi adoré, qui fait de plus en plus jaser aux quatre coins de la planète, a connu un franc succès en cette première saison d’opération. Quelques accrocs ici et là, mais en bout de compte, plus d’UN MILLION de déplacements, soit une moyenne de plus de 10,000 par jour. Montréal, que c’est beau! Je vous aime. Quel projet rassembleur. Malheureusement (doit-il toujours y avoir des bémols?), de nombreuses rumeurs parviennent à mes oreilles et me soufflent qu’en terme de gestion pas trop trop catholique, il y aurait matière à faire enquête sur Bixi tout autant que pour la collusion avec les entrepreneurs de construction.

Voilà! Ça me manquait 🙂 De retour après la pause!

 

Read Full Post »

C’est la Relâche. Bon, j’ai des corrections et de la préparation pour des jours, mais au moins, j’ai pu profiter d’un long weekend. J’ai vécu la congestion démesurée sur la 20 vendredi, les changements dans Saint-Roch samedi, des bourrasques de neige au chalet dimanche, la re-congestion démesurée sur la 20 lundi, une de mes dernières sorties au Marché Jean-Talon avant l’hiver hier, et je ressens bien ce changement dans l’air. Les journées se font plus froides et plus courtes, le vert disparaît graduellement, les dernières récoltes parviennent à nous… ET, Mignonne a fermé sa porte et ses fenêtres!

Pour ceux qui s’en inquiétaient (ou s’en plaignaient, car j’ai eu moult commentaires quant à l’absence de Mignonne sur ce blogue depuis des semaines), sachez que notre chère Dame d’Hochelaga s’est isolée dans son 4 1/2 peuplé de 17 enfants et 6 conjoints depuis le retour des journées froides. Ainsi, avec les fenêtres fermées et plus personne sur son balcon, il m’est devenu impossible de vous relater ses états d’âmes.

Ça irait normalement à l’été prochain avant que je vous en reparle, mais comme je l’ai également mentionné ici-même il y a quelques semaines, nous sommes à la recherche d’une propriété dans un autre quartier. Alors si tout se passe comme sur des roulettes, nous déménagerons nos pénates dans Villeray/Petite Patrie avant longtemps. Je traitais jadis de la difficulté à acheter par les temps qui courent… eh bien je crains fort que le marché soit encore plus difficile que ce printemps. Quand les prix sont si élevés et les propriétés si rares, je comprends un peu (UN PEU) les gens qui se découragent et quittent Montréal pour la banlieue.

Sur ce, la vie quotidienne reprend, quoiqu’un mieux emmitouflée que dans les derniers temps.

Read Full Post »

Minute Mignonne

Ou « Mignonne Minute ». Allez, après vous avoir servi un billet plutôt lourd sur la politique municipale, il me fallait vous faire une mise à jour plus légère sur votre nouvelle idole (de toute évidence, si l’on se fie aux commentaires et courriels)! Ainsi, notre cher voisine a tout d’abord su nous remuer avec d’émouvants cri du coeur. Problèmes de santé, cette semaine. À cet effet, elle a bien solidement enguirlandé l’un de ses 17 fils car apparemment, IL était la cause de son mal de gorge. Eh oui… Mignonne lui a balancé au visage que si elle avait tant mal, c’était de sa faute à LUI, car elle ne cessait de l’engueuler LUI. Ah. Et… elle criait en lui disant ça….

Puis, une autre perle. En cette présente fin de soirée, notre bonne vieille Mignonne est assise sur son balcon, occupée qu’elle est à s’attaquer à un sac de croustilles. L’un de ses 12 conjoints sort, la regarde et lui dit qu’elle n’a pas de classe. (oops…) Sans même attendre une seconde pour reprendre son souffle, elle tempête (et tempête à la moitié des résidents de ma rue par la même occasion, tel est le ton habituel de sa voix)  : « Ben tabarnak, là, tu sais ben qu’ça fait trois jours que j’ai la chiasse pis que j’me vide, y faut ben que j’me nourize »!

…. ok. Et, euh, oui, oui, « nouriZe ». Bon, décidément, la santé, ça ne va pas trop cette semaine chez notre chère Mignonne.

Je vous laisse avec une question urbaine que ce moment m’inspire : quels sont des moments symboliques et représentatifs des pires voisins que vous ayez eus, à Montréal ou ailleurs (soyons inclusifs pour cette fois:)?

Read Full Post »

Older Posts »